Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Contre le racisme sous toutes ses formes · Le rapport annuel d'ENAR 2006 est publié !

· Le rapport annuel d'ENAR 2006 est publié !

<p>Courrier hebdomadaire n° 83 d'ENAR<br><br>2 mars 2007<br><br> NOUVELLES D'ENAR<br><br>ENAR a publié son rapport annuel pour l'année 2006. Ce document passe en revue les principales activités menées par le réseau durant cette période. En 2006, ENAR a poursuivi son engagement dans le cadre d'activités diverses, soutenant la mise en ouvre de la stratégie-cadre de la Commission européenne relative à la non-discrimination et à l'égalité des chances pour tous adoptée en juin 2005. Dans ce contexte, ENAR a activement préparé l'année 2007, Année européenne de l'égalité des chances pour tous. En outre, ENAR a également continué de plaider en faveur de la protection des droits de tous et des minorités ethniques et religieuses, y compris des ressortissants de pays tiers, ceci dans le cadre des mécanismes internationaux et européens de protection de droits de l'homme. Il a réitéré son appel en faveur de l'harmonisation des protections contre le délit raciste dans l'ensemble de l'Union européenne. ENAR a également parachevé l'élargissement de sa base d'adhésion à Chypre, en Lituanie, en Pologne, en République tchèque, en Slovénie et en Slovaquie et est désormais présent dans 25 Etats membres de l'UE. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>· Rappel: Séminaire d'ENAR: "Concrétiser l'intégration: migration, intégration, inclusion sociale et antidiscrimination"<br><br>Les 1er et 2 mars 20007, ENAR a organisé à Bruxelles un séminaire politique intitulé "Concrétiser l'intégration: migration, intégration, inclusion sociale et antidiscrimination". Ce séminaire avait pour objectif d'explorer les intersections entre les programmes politiques en matière de racisme, d'antidiscrimination, d'inclusion sociale et d'intégration sous la perspective de la migration, reconnaissant que ces concepts sont intrinsèquement liés. Le séminaire a réuni des membres d'ENAR, des décideurs politiques aux niveaux européen et national, ainsi que des représentants de la société civile et des experts en matière de migration ; notamment le Haut Commissaire portugais en charge de l'immigration et des minorités ethniques, le Ministre belge de la fonction publique, de l'intégration sociale et de l'égalité des chances, et un membre du cabinet du Commissaire Spidla. Pour en savoir plus.<br><br> <br><br>NOUVELLES DES AUTRES RESEAUX <br><br> <br><br>· Lettre ouverte de AGE pour le 50ème anniversaire du Traité de Rome<br><br>La plateforme des personnes âgées, AGA, a adressé une lettre ouverte aux chefs d'Etat et gouvernement qui reprend ses recommandations sur les points essentiels qui devraient être inclus dans la Déclaration célébrant le 50ème anniversaire du Traité de Rome. Après 50 ans de coopération croissante, AGE espère que les Etats membres s'engageront à tout mettre en ouvre pour atteindre les objectifs suivants : Solidarité, Prospérité, Respect de notre diversité, Economie durable, Démocratie participative, Plus de sécurité, Un rôle positif pour l'UE dans le monde. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>· Une raison de s'alarmer pour les plus pauvres en Europe : EAPN répond aux Conclusions du Conseil EPSCO<br><br>Tout en se félicitant du renouvellement, par les Ministres européens de l'Emploi et des Affaires sociales de l'engagement d'avoir un impact décisif sur la pauvreté et l'exclusion, EAPN s'inquiète vivement du risque de confusion introduit par le remplacement du concept de « revenu minimum » par le concept de « ressources minimum », dans les conclusions du Conseil Emploi, politique sociale, Santé et consommateurs qui s'est tenu le 22 février. Les systèmes de revenu minimum constituent le dernier recours et une bouée de sauvetage pour les plus pauvres en Europe. La grande majorité des Etats membres de l'UE disposent de tels régimes, même si leur accessibilité et leur degré d'adéquation aux besoins varient grandement d'un pays à l'autre. C'est pour cette raison que les conclusions du Conseil ont de quoi soulever des doutes sur l'importance accordée à de tels systèmes. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>· Déclaration du Lobby européen des femmes au Conseil du printemps 2007 <br><br>Le 21 février, le Lobby européen des femmes a émis une déclaration, avant le Conseil du printemps de 2007, invitant les décideurs et parties prenantes intéressées à traiter l'inégalité des femmes en prenant en compte les points de vue exprimés dans cette déclaration. Le Conseil du printemps 2007 doit démontrer sa volonté politique de mettre en ouvre la législation existante concernant l'égalité entre les femmes et les hommes et l'approche intégrée de la problématique du genre en appelant à un renouvellement de l'engagement à mettre en ouvre le Pacte sur le genre adopté en 2006. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>NOUVELLES D'EUROPE<br><br> <br><br>· Rapport spécial sur le racisme dans «The independent»<br><br>Le 25 février, The Independent, un quotidien traditionnel britannique, a publié un rapport spécial sur le racisme en Grande-Bretagne en 2007. Il comportait des articles sur la façon dont les citoyens britanniques perçoivent le racisme, sur la demande d'obtention de la citoyenneté britannique par Mohsin Hamid, un romancier d'origine pakistanaise, et sur l'une des villes les plus ségréguées de Grande-Bretagne. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>· Brusque augmentation des agressions racistes en Europe <br><br>Le Commissaire pour la Liberté, la Sécurité et la Justice, Franco Frattini, a condamné la soudaine augmentation des agressions racistes en 2006 en Europe. Prenant la parole à la suite d'une visite du mémorial des victimes de l'holocauste à Berlin le 20 février, M. Frattini a déclaré qu'un rapport avait révélé qu'un pays d'Europe (qu'il n'a pas voulu citer) avait connu une augmentation des agressions racistes de plus de 70 pour cent en 2006. Le Commissaire faisait référence en cela aux statistiques compilées par l'Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes (EUMC) implanté à Vienne dont la publication est attendue pour le mois de mars. Alors que ces chiffres s'expliquent probablement par des améliorations du mode de collecte des données mais aussi par une plus grande volonté de la part des victimes de signaler les délits, comme a tenu à le remarquer un porte-parole de l'EUMC, ils poussent davantage la Présidence allemande à parvenir à un accord sur un projet de décision-cadre condamnant le racisme et la xénophobie. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>· Le journal français «Libération» publie une pétition qui s'élève contre l'apparition de «statistiques de la diversité» <br><br>La pétition, initiée par Patrick Weil, historien au CNRS et spécialiste de l'immigration, et Jean-François Amadieu, directeur de l'Observatoire national des discriminations, se veut une réponse face au début d'ouverture sur l'introduction de statistiques ethniques en France. Le Conseil représentatif des associations noires (Cran) a rendu publics les résultats des questionnaires envoyés aux candidats à la présidentielle afin de savoir s'ils étaient en faveur de telles statistiques et s'est réjoui du fait qu'il n'y a plus de consensus politique contre les statistiques de la diversité. Les partisans d'un recensement de ce type mettent surtout en avant l'intérêt de se compter pour mieux dénoncer les discriminations. Les opposants, quant à eux, craignent un 'fichage' selon les origines ethniques et considèrent que les études pour mesurer la discrimination sont suffisantes. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>· Le Pen façonne un héritage français qui dure <br><br>Les supporters de Jean-Marie Le Pen se sont réunis à Lille le 24 février. L'un des principaux orateurs de l'événement fut Marine Le Pen, fille du candidat. D'un profil présentant peu des aspérités de son père, elle dirige la campagne de celui-ci et est responsable des efforts déployés pour conférer à son père un aspect plus moderne et un peu plus modéré. Malgré tous les soins apportés à cette image, le message de M. Le Pen incarne toujours très fortement le visage traditionnel de l'extrême droite française. Ce qu'il considère comme les maux de l'immigration demeure au coeur de sa politique. M. Le Pen se situe actuellement en quatrième place dans les sondages d'opinion. Mais au cours de ses 30 années voire plus d'existence, Le Front National a exercé une profonde influence sur la scène politique française. Il a façonné la manière dont l'immigration a été traitée en tant que problème. Et maintenant - quels que soient les Français qui voteront pour lui - les sondages suggèrent qu'entre un quart et un cinquième de l'électorat français est en accord avec ses idées. Pour en savoir plus<br><br> <br><br>COMMISSION EUROPEENNE (CE) &amp; AUTRE INSTITUTIONS DE L'UE<br><br> <br><br>· L'inauguration de l'Agence des droits fondamentaux de l'UE <br><br>La Commission a organisé, en étroite collaboration avec les autorités autrichiennes et viennoises et l'Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes, un événement à Vienne afin de célébrer le 1er mars 2007 le lancement de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne, premier jour de son existence. Pascale Charhon, directrice d'ENAR, a assisté à cette inauguration en qualité de membre d'une délégation de la Plate-forme sociale. L'événement comprenait un déjeuner de réception sous les auspices de son excellence le Chancelier fédéral d'Autriche, M. Alfred Gusenbauer. La Commission quant à elle était représentée par le Président Barroso. Pour en savoir plus <br><br> <br><br> <br><br>· Une approche commune pour une meilleure cohésion sociale en Europe<br><br>La coopération européenne aide les Etats membres de l'UE à améliorer leurs politiques et dépenses de cohésion sociale, est-il affirmé dans un rapport de la Commission qui a été examiné par les ministres de l'emploi le 22 février. Le 'rapport conjoint sur la protection sociale et l'inclusion sociale' de 2007 met en lumière les priorités et les progrès accomplis dans les domaines de l'inclusion sociale, des retraites, des soins de santé et soins de longue durée, tout en soulignant qu'il reste de grands défis à relever. Les Etats membres intensifient leurs efforts pour lutter contre la pauvreté enfantine, promouvoir l'"inclusion active" des plus défavorisés dans la société, assurer l'adéquation et la viabilité des régimes de pension ainsi que l'égalité d'accès aux soins de santé et soins de longue durée. Lorsqu'il aura été adopté par le Conseil, le rapport sera soumis aux chefs d'Etat et de gouvernement lors du sommet de printemps des 8 et 9 mars, comme contribution sociale au train de mesures pour la croissance et l'emploi. Pour en savoir plus <br> <br><br>· La Commission européenne présente ses priorités politiques pour 2008<br><br>Le mercredi 21 février, la Commission européenne a adopté sa "stratégie politique annuelle", exposant ses priorités politiques pour 2008. Elle trace les grandes lignes des objectifs politiques de la Commission, notamment dans les quatre secteurs stratégiques clés de la Commission Barroso: prospérité, solidarité, sécurité et liberté, ainsi qu'un rôle plus fort de l'UE dans le monde. Elle propose également des actions essentielles dans des questions interdisciplinaires telles que l'emploi, l'énergie et le changement climatique ainsi que la gestion de la migration. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>NATIONS UNIES<br><br> <br><br>· L'UNHCR et l'OMI publient un guide pratique sur les opérations de sauvetage en mer<br><br>L'Agence des réfugiés de l'ONU, l'UNHCR, et l'Organisation maritime internationale (OMI) ont préparé conjointement un prospectus intitulé "Sauvetage en mer" qui décrit succinctement les principes et pratiques de base tels qu'ils sont appliqués à l'égard des migrants et réfugiés au cours des opérations de sauvetage. Imprimé sur un papier résistant à l'eau, il veut offrir à toutes les parties impliquées par le sauvetage en milieu maritime (commandants de bord, propriétaires de bateau, autorités gouvernementales, compagnies d'assurance, etc.) une guidance sur les dispositions juridiques concernées et sur des procédures pratiques permettant de garantir un débarquement sûr et rapide des survivants ainsi que des mesures permettant de répondre à leurs besoins spécifiques, en particulier dans le cas des réfugiés et des demandeurs d'asile. Ce guide donne des réponses au recentrage de l'attention internationale sur la question consistant à savoir à qui incombe la responsabilité d'accepter des demandeurs d'asile sauvés en mer, de se prononcer sur leurs demandes et d'offrir un lieu de sûreté à ceux pour lesquels la nécessité d'une protection internationale a été confirmée. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>QUESTIONS RELATIVES AUX ROMS<br><br> <br><br>· La communauté ethnique des Roms en Roumanie: moins discriminée mais toujours pauvre<br><br>Le baromètre d'inclusion des Roms, publié par l'Open Society Foundation, révèle que 45% de la population rom de Roumanie s'estime assimilée à la culture roumaine. Ils sont 15 % d'entre eux environ à s'identifier à la parenté "rudari" et "vatrari", relativement bien assimilée aussi dans la culture de la majorité. Quinze autres pour cent s'identifient à certaines branches traditionnelles des ethnies roms - les "caldarari", "ursari", "caramidari" - les 25 % restants se nommant "simplement tsiganes" ou appartenant à une autre parenté. Le baromètre d'inclusion des Roms indique un modèle éducatif assez différent entre les Roms et le reste de la population: 23% des Roms interrogés n'ont suivi aucun enseignement, 27% ont terminé l'école primaire et 33% ont obtenu un diplôme de l'enseignement secondaire - pour respectivement 2%, 11% et 24% dans les autres groupes ethniques pris globalement. Pour en savoir plus<br><br> <br><br>· La discrimination des Roms tchèques au travail doit être réduite par les ONG<br><br>Un groupe civique tchèque qui aide les Roms à trouver de l'emploi, IQ Roma Servis, amènera les entreprises à modifier leur règlement interne de manière à ne pouvoir agir de façon discriminatoire à l'égard des Roms. Les Roms doivent souvent faire face à des phénomènes de discrimination lorsqu'ils sont à la recherche de nouveaux emplois. L'association travaillera avec douze entreprises dans le cadre de ce projet pilote. Après que les entreprises aient modifié leur règles internes de sorte qu'aucun des travailleurs en place ou nouvellement engagés ne puisse être victime de discrimination fondée sur la race ou l'origine ethnique, elles recevront un certificat et le droit d'utiliser un logo. Ce projet durera une année et l'UE couvrira 80 pour cent de son coût. Pour en savoir plus<br><br> <br><br>· Lancement par le Conseil de l'Europe de campagnes de sensibilisation «Dosta !» en Serbie et au Monténégro afin de lutter contre les stéréotypes et les préjugés à l'égard des Roms <br><br>Après le lancement du projet "Egalité de droits et de traitement pour les Roms en Europe du sud-est» en Albanie, en Bosnie et Herzégovine et dans "l'ex-République yougoslave de Macédoine", le Conseil de l'Europe a lancé le 1er mars une campagne de sensibilisation en Serbie et au Monténégro. Cofinancé par la Commission européenne, le projet comprend des programmes de formation destinés aux Roms et aux hauts fonctionnaires afin de faire respecter les droits des Roms ainsi qu'une campagne de sensibilisation nommée "Dosta!", qui favorisera une image positive des citoyens roms afin de combattre les stéréotypes et préjugés courants. Pour en savoir plus<br><br> <br><br>RAPPORTS &amp; PUBLICATIONS<br><br> <br><br>· Rapport du Dialogue politique de l'EPC sur le multiculturalisme et la loi<br><br>Le European Policy Centre a produit le 23 février un rapport du Dialogue politique portant sur "Le multiculturalisme et la loi: tester les limites". Les personnes résidant dans les pays européens à forte proportion d'immigrants ont tendance à avoir un niveau relativement élevé de "confiance généralisée" dans leurs concitoyens, ont déclaré les orateurs au Dialogue politique de l'EPC organisé avec la Mission canadienne dans l'UE et la Fondation Roi Baudouin. Le Dialogue a pu entendre aussi que l'approche canadienne, qui souligne l'impact positif du multiculturalisme et l'enchâsse dans sa Constitution, pourrait être instructive pour l'Europe, où le débat se centre encore sur des chiffres. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>· Le respect de la diversité dans l'éducation des enfants en bas âge<br><br>La Bernard van Leer Foundation a publié une nouvelle édition de sa série Working Papers (Documents de travail) sur le développement de la petite enfance. Dans le document intitulé "Respect de la diversité: Un aperçu international", le Professeur Glenda MacNaughton, de l'Université de Melbourne, présente une vue d'ensemble de modes de réflexion sur le respect de la diversité chez les jeunes enfants. Pour en savoir plus <br><br> <br><br>CONFERENCES &amp; EVENEMENTS<br><br> <br><br>· Conférence de l'UNICEF sur les enfants roms <br><br>L'UNICEF organise une conférence intitulée "Les enfants roms: Entre l'intégration et l'isolement" qui se déroulera le 5 mars 2007 à Berlin. Sous le patronage de la Commission pour les préoccupations des enfants du Parlement fédéral allemand, le Comité national allemand pour l'UNICEF accueillera une conférence d'une journée où seront invités des experts de groupes sintis et roms et de la population majoritaire ainsi que des politiciens, des administrateurs et les médias afin d'y discuter de la situation actuelle et du futur des Roms, des Sinti et des Gens du voyage. Les jeunes Roms y seront activement impliqués aussi, projetant des films documentaires et exprimant publiquement leur point quant au fait d'être Rom en Europe. Pour en savoir plus<br><br> <br><br>· Conférence sur les besoins des Roms en termes de santé sexuelle et reproductrice<br><br>Le Réseau européen de la Fédération internationale de la parentalité programmée organise les 28 et 29 mars 2007 à Bratislava, en Slovaquie, une conférence intitulée "Partager les meilleures pratiques et les meilleurs outils de traitement des besoins des Roms en termes de santé sexuelle et reproductrice et de droits des Roms en cette matière". Cette conférence vise à définir des mécanismes, à partager les expériences et les meilleures pratiques de différentes initiatives qui pourraient offrir une base aux décideurs politiques et à la société civile afin de traiter les besoins et de promouvoir les droits de la population rom. Sur la base des idées apportées par les participants à la conférence, une déclaration sera produite qui comprendra des recommandations concrètes destinées aux décideurs politiques afin qu'ils puissent traiter les questions de la santé sexuelle et reproductrice et des droits des Roms d'Europe en cette matière. Si vous souhaitez participer à cette conférence, veuillez compléter le formulaire de participation joint en annexe et le renvoyer à Jolanta Skubiszewska, à l'adresse <a href="mailto:jskubiszewska@ippfen.org" class="moz-txt-link-abbreviated">jskubiszewska@ippfen.org</a>.<br><br> <br><br>· Cours de formation: l'enseignement des droits de l'homme pour accroître le dialogue interculturel avec les jeunes <br><br>Il s'agit d'un cours de formation euro-méditerranéen destiné aux multiplicateurs qui oeuvrent dans le domaine de l'enseignement des droits de l'homme et du dialogue interculturel avec les jeunes en Europe du sud-est et dans le contexte de la coopération euro-méditerranéenne. Ce cours se déroulera du 16 au 22 avril 2007 au Centre européen de la jeunesse de Budapest, en Hongrie. Le cours est organisé dans le cadre du Partenariat sur la jeunesse entre le Conseil de l'Europe et le Commission européenne et en coopération avec la Fondation Euro-Med Anna Lindh pour le dialogue entre cultures. Les demandes de participation devront être déposées au plus tard le 8 mars 2007. Pour en savoir plus<br><br>POSTES VACANTS <br><br> <br><br>· Deux stages de six mois au siège du CERE à Bruxelles <br><br>Le Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (CERE) cherche deux stagiaires en action de plaidoyer qui entreront en fonction aussi tôt que possible. Les stagiaires du Bureau de l'UE devront disposer d'une bonne connaissance des institutions de l'UE et être titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur dans un domaine concerné (sciences politiques ou sociales, droit, droits de l'homme, études de développement, médias/communications, etc.). Les candidats devront disposer d'une connaissance avérée des questions relatives à l'asile, aux réfugiés et aux droits de l'homme au niveau international et européen et pouvoir témoigner d'un intérêt pour ces questions. Le CERE lutte pour l'égalité des chances sur le lieu de travail et encourage les candidatures des réfugiés. La date limite des candidatures pour ce poste est fixée au 9 mars. Pour en savoir plus</p>

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Août 2017 »
Août
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici