Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Contre le racisme sous toutes ses formes Trop, c’est trop ! Pour la troisième fois, la récolte du paysan kabyle installé à Castelsarrasin est détruite

Trop, c’est trop ! Pour la troisième fois, la récolte du paysan kabyle installé à Castelsarrasin est détruite


C’est avec colère que le MRAP vient d’apprendre que, pour la troisième fois en deux ans, la majeure partie de la récolte de Tewfiq Khenouche, paysan d’origine kabyle installé à Castelsarrasin, a été détruite par un incendie.

En effet, après un incendie en décembre 2005 et un saccage de la récolte en novembre 2006, c’est maintenant pour la troisième fois qu’un incendie ravage les fruits du travail de ce jeune paysan, qui s’est installé au cours de l’année 2005. La première fois, quatre jours avant l’incendie, une inscription de 80 cm de haut « Pas de paysan arabe » avait été retrouvée sur la station de stockage.

En l’état, le procureur de la République conclut à la thèse d’un incident d’origine accidentelle.

Le MRAP, qui demande que toute la lumière soit faite sur ce dossier, estime que les conclusions du Procureur sont hâtives et demeure perplexe quant aux causes de ces probables actes de malveillance. Il ne peut occulter qu’il existe des similarités entre les trois sinistres. Par exemple, à chaque fois, les auteurs de ces actes ont agi dans la nuit du dimanche au lundi, au moment de la semaine où ils risquaient le moins de rencontrer quelqu’un sur leur route, et un climat raciste perdure autour du paysan Khenouche.

Le MRAP tient à exprimer sa totale solidarité devant le harcèlement raciste dont fait l’objet Tewfiq Khenouche et sa famille. Il s’étonne des lenteurs de l’action de la justice dans la recherche de l’auteur de ces forfaits. En proie à une insécurité, le MRAP demande que tout soit mis en œuvre pour protéger de manière efficace le site de ce jeune paysan et la famille du propriétaire, Monsieur Bernard Gontron, qui habite sur place. Il saisit à cet égard respectivement à la fois le ministre de l’intérieur pour que des mesures soient prises pour assurer la protection des biens et des personnes, et demande à Madame Rachida Dati d’agir pour que les auteurs soient retrouvés et punis.

En attendant, vivant dans la peur et l’angoisse, Tewfiq Khenouche, Bernard Gontron et leurs familles doivent faire appel à des sociétés privées pour assurer la protection de leur site. A cet effet, le comité local du MRAP lance une souscription afin de couvrir les frais engagés par cette obligation.

Des chèques peuvent être adressés : MRAP 82 38 bis rue des Ecoles 82100 Castelsarrasin

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Octobre 2017 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici