Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Contre le racisme sous toutes ses formes Le MRAP appelle à barrer la route aux candidats d'extrême droite

Le MRAP appelle à barrer la route aux candidats d'extrême droite

— Mots-clés associés : , ,

Après le 1er tour des élections municipales, le MRAP est particulièrement inquiet du résultat du FN dans les villes où il a pu présenter des listes. Son candidat, Steeve Briois obtient 50,2 % à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), et est donc élu dès le premier tour. Le FN enregistre également de très fortes progressions à Fréjus, devançant largement tous ses concurrents, ou encore à Forbach, où son candidat, Florian Philippot, devance le maire socialiste sortant avec 35,75?% des voix, à Beziers, Robert Mesnard obtient 45,4?% des suffrages. Il arrive en tête en Avignon, et en seconde position à Marseille avec 22 % des voix devant le socialiste, Patrick Menucci. De façon sans doute encore plus préoccupante, il parvient même là où il n’avait aucune chance à enregistrer des gains importants. Comme à Lille, où il dépasse la barre des 20?% et se trouve donc en position de se maintenir au second tour. À Reims, il réalise 16,77?% (contre seulement 4?% en 2008) et peut là aussi décider de rester en course.

Pire, des alliances entre le FN et l'UMP sont en train de voir le jour en dépit des annonces de leur direction nationale, contribuant à poursuivre la banalisation d' un parti qui n'a rien de républicain.
Les espoirs déçus, les promesses non tenues, les « affaires » – dont celles de l’ex-président Nicolas Sarkozy, ont été exploités par les démagogues frontistes. La banalisation des propos et des actes racistes conduit à présenter le FN comme un parti « fréquentable »

Le MRAP affirme que le FN n'est pas « une solution » mais  constitue un danger pour les valeurs de la République, pour la démocratie, pour le « vivre ensemble ». La situation est grave . Ce parti d'extrême droite n'attend même pas le second tour pour montrer son vrai visage. Ainsi, Steeve Brois, élu à Hénin Beaumont annonce la couleur : la Ligue des Droit de l'Homme et le Secours Populaire qualifié d' "association gauchiste"» expulsés de leurs locaux, la culture menacée...

Le MRAP condamne les idées, le discours et les actes de ces listes de droite et d’extrême droite. Il appelle les électeurs à leur faire barrage au second tour pour faire en sorte que leurs scores électoraux soient le plus bas possible et empêcher l'élection de tout nouveau maire FN.

Paris, le 26 mars 2014.

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Novembre 2017 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici