Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Contre le racisme sous toutes ses formes Le procès du « gang des barbares » : au nom d’une bonne administration de la justice, le MRAP demande la publicité des débats

Le procès du « gang des barbares » : au nom d’une bonne administration de la justice, le MRAP demande la publicité des débats

— Mots-clés associés :

Le procès de Youssouf Fofana et du « gang des barbares » s'ouvre ce mercredi 29 avril 2009 devant la Cour d'assises des mineurs de Paris. Les vingt-sept accusés sont poursuivis pour avoir enlevé, séquestré et torturé Ilan Halimi durant trois semaines en janvier 2006 qui est décédé des suites des sévices subis.

Ilan Halimi avait été enlevé, séquestré et torturé pour obtenir une rançon et parce qu’il était de confession juive.

En raison de la minorité de deux des vingt-sept accusés à l’époque des faits et pour une bonne administration de la justice, l’ensemble des accusés a été renvoyé devant la Cour d’assises des mineurs devant laquelle les débats font, de droit, l’objet d’une publicité restreinte.

Cette publicité restreinte peut être levée si les deux accusés mineurs à l’époque des faits, devenus aujourd’hui majeurs, en font la demande. Étant donné que pour le MRAP le mobile et les motivations qui ont conduit à ce drame sont d'intention antisémite, la fonction pédagogique de la publicité autour de ce procès permettra de participer à la prévention de ce type d'horreur.

Au nom d’une bonne administration de la justice, le MRAP souhaite une publicité des débats c’est à dire, soit une disjonction des procédures avec un renvoi des deux seuls mineurs devant la Cour d’assises des mineurs et un renvoi des autres accusés devant la Cour d’assises, soit la publicité des débats devant la Cour d’assises des mineurs.

Le MRAP soutient en conséquence la demande tendant à la levée de la publicité restreinte des débats présentée par la mère d'Ilan Halimi, partie civile.

Ces faits nous enseignent et nous obligent à entretenir de manière continue l'éveil des consciences contre ce mal absolu qu'est le racisme qui n'attend que l'oubli et l'assoupissement de la vigilance pour ressurgir et générer ravages, dégâts, et monstruosité.

Paris, le 29 avril 2009

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Juin 2017 »
Juin
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici