Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Contre le racisme sous toutes ses formes Nantes : trop de zone d’ombres

Nantes : trop de zone d’ombres




A la suite de la disparition de Toufik Amri le 22 novembre dernier après un contrôle de police à Nantes, son corps a été découvert mardi 13 décembre dans le canal Saint Felix. En l’état, trois policiers ont été mis en garde à vue. Les premiers résultats de l’enquête indiquent qu’il s’agirait d’un décès par noyade.

Pour le MRAP, ces premiers éléments d’explication ne sauraient non seulement nous convaincre mais nous laisse dans une extrême perplexité. En effet, des zones d’ombres restent pour le moins flagrantes et doivent être éclairées dans les plus bref délais.

Pourquoi les policiers mis en garde à vue ont-ils mentis notamment en affirmant qu’ils n’avaient pas interpellé Toufik Amri le 22 novembre dernier puis en reconnaissant la réalité de cette interpellation ?

Comment se fait-il qu’aucune information n’ait été donnée sur le fait que l’un des mis en garde à vue était présent quand un policier est décédé en octobre 2004 suite à un jeu de roulette russe lors d’une soirée arrosée au commissariat de Nantes ?

Pourquoi les règles obligatoires de procédures policières n’ont pas été respectées lors de l’interpellation d’une personne en état d’ébriété sur la voix publique ? Pourquoi les policiers n’ont-ils pas rendus compte de l’arrestation à l’officier de quart ? Pourquoi la personne arrêtée n’a-t-elle pas été mise en cellule de dégrisement au moins pendant 6 heures ?

Le MRAP demande que toute la lumière soit faite sur la responsabilité des policiers. Ce drame ne peut être dissocié des violences et bavures racistes de la part de la police, restées pour la plupart d’entre elles impunies et qui structurent et légitiment la récidive. En la circonstance, si la non assistance à personne en danger est avérée, le MRAP ne saurait se satisfaire d’une justification qui met au second rang la responsabilité cardinale de la police. Il exige justice et vérité.

Le président du MRAP se rendra à Nantes le vendredi 15 décembre et participera à une conférence de presse à 16h45 à la Manufacture des tabacs, 10bis boulevard Stalingrad (Nantes), salle A (1er étage). Il participera à 19h une rencontre avec la population Maison des citoyens, place des lauriers (Bellevue) à Nantes.


Paris, le 13 décembre 2006
Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Juin 2017 »
Juin
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici