Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Contre le racisme sous toutes ses formes Riposte laïque : le MRAP dénonce la laïcité à sens unique.

Riposte laïque : le MRAP dénonce la laïcité à sens unique.

— Mots-clés associés :

Organisation laïque, le MRAP condamne le dévoiement du combat laïque au service de la haine raciste.

« Riposte laïque » a été créée en 2006 par des dissidents de la « Gauche républicaine  (Respublica)», qui trouvaient trop modérée la défense de la laïcité par cette dernière et les organisations militantes laïques traditionnelles.

Il est très vite apparu que la « laïcité » de « Riposte laïque » était dirigée presque exclusivement contre l'islam, les musulmans et tous ceux qui s'opposaient à ses thèses extrémistes.

Après le MRAP, la Ligue des droits de l'homme, la HALDE, Riposte laïque s'en prend désormais à des personnalités aussi peu suspectes de complaisance envers les cléricalismes et les intégrismes que Caroline Fourest et Henri Pena-Ruiz. Ce dernier a d'ailleurs très bien résumé la situation :

« A moins que sous prétexte de laïcité on ne nourrisse un autre projet politique. Mais alors il faut le dire. La défense d’Israël par Riposte Laïque au moment où il bombardait les populations civiles de Gaza ne me semble pas précisément relever de l’esprit laïque. En fait, Riposte laïque ne combat pas seulement l’islamisme, mais aussi et surtout l’Islam, et dissimule très mal sa volonté de hiérarchiser les religions, mais aussi les différentes cultures. Elle reprend en fait à son compte la thèse du « choc des civilisations », de si triste mémoire. Je crains donc qu’avec elle la défense invoquée de la laïcité ne devienne la couverture d’un autre combat, qui n’est pas du tout le mien. De là à déformer mes propos pour mieux me disqualifier il n’y avait qu’un pas, et il a été franchi. »

C'est donc en toute logique que Riposte laïque défend sur l'immigration, la lutte contre le racisme, la défense des droits de l'homme, des thèses proches de celles des extrême-droites françaises, identitaire et autres. Les articles publiés sur son site Internet sont repris sur des sites d'extrême-droite, avec l'accord de leurs auteurs.

Ils sont aussi repris sur les sites d'organisations communautaires juives proches de l'extrême-droite israélienne. Ainsi, un article d'un certain Maurice Vidal « Des mosquées à n'en plus finir en France et en Europe » a été repris sur les sites de l'UPJF (Union des patrons et professionnels juifs de France » http://www.upjf.org/ , http://vudejerusalem.20minutes-blogs.fr/HYPERLINK "http://vudejerusalem.20minutes-blogs.fr/" , http://ripostesefarade.blogspot.com/ et http://www.juif.org/.

La lecture de cet article montre tout d'abord une méconnaissance prodigieuse de l'auteur- et de ceux qui le reproduisent en l'état - concernant aussi bien les lois laïques françaises que la doctrine des différentes religions présentes en France, le tout mis au service des thèses haineuses de l'auteur.

Il n'appartient pas au MRAP de se prononcer sur le financement public des religions, quelles qu'elles soient, prétexte à l'article de Maurice Vidal, mais il rappelle que l'article 1 de la loi de 1905 précise «La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public. »

De même, attribuer à la seule religion musulmane des textes prévoyant le châtiment des « mécréants » dans l'au-delà ou « établissant l'inégalité des sexes » démontre soit une inculture religieuse grave soit une mauvaise foi totale.

Ces mensonges, et d'autres, sont mis au service d'une thèse simpliste, fausse et dangereuse : c'est l'ensemble des musulmans- et lui seul- qui présente un danger pour la démocratie et les droits de l'homme.

Il s'agit donc d'un discours appelant à « la discrimination, la haine, la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée » qui doit être sanctionné conformément à la loi.

Paris, 6 mai 2009.

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Avril 2017 »
Avril
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici