Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Contre le racisme sous toutes ses formes Violences policières à Paris et en banlieue : n’acceptons pas l’inacceptable

Violences policières à Paris et en banlieue : n’acceptons pas l’inacceptable

Le MRAP s’insurge des informations qui viennent de lui parvenir, faisant état de violences policières graves survenues en région parisienne.

A Paris, dans le 18e arrondissement, un jeune photographe colombien résidant en France a - selon les informations figurant dans la plainte qu’il a déposée auprès de l’IGS - appelé la police au secours, contre un groupe de huit agresseurs qui l’avaient frappé dans la rue. Ces faits se sont déroulés dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 juin. A son arrivée, la police a invité la victime à partir au commissariat de la Goutte-d’Or. Or, arrivé sur place pour déposer sa plainte, c’est la victime qui a été molestée.

Frappé à plusieurs reprises, sur la tête et au ventre, enfermé dans une pièce, le jeune Colombien s’est fait rétorquer suite à ses remarques : « La ferme ! On s’en fiche ! Tu vas le faire, petit latino, sinon je vais te la fermer ! »

Conduit le lendemain matin à l’hôpital Lariboisière, la victime a ensuite contacté un médecin spécialiste (oto-rhino) dans le 16e arrondissement. Des deux sources médicales, ainsi que plus tard le constat effectué à l’Hôtel-Dieu, une perte auditive de 40 % sur une oreille a été confirmée par les examens médicaux. Elle résulte des coups reçus par la victime, au sein même du commissariat.

En même temps, à Argenteuil, des citoyens se mobilisent suite à la mort violente et tragique d’un retraité âgé de 69 ans. Monsieur Ali ZIRI est décédé à l’hôpital d’Argenteuil, le 09 juin dernier. Le soir vers 21 heures, lors d’un banal contrôle routier de la police, la victime et un autre homme avaient été bousculés. Suite à leurs protestations, les deux personnes avaient été menottées, frappées sur la voie publique et, ensuite, dans un fourgon. Monsieur ZIRI, qui ne s’était jamais trouvé en conflit avec la loi, est alors tombé dans le coma. Coma dont il n’allait plus se réveiller.

Ce mercredi 24 juin à 18 heures, une marche pacifique aura lieu à Argenteuil, à la mémoire de Monsieur ZIRI et contre toutes les violences policières. Elle démarrera devant le foyer du 4, boulevard Karl Marx, à côté de la gare d’Argenteuil.

La Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité CNDS, dans son rapport sur l’année 2008 récemment présenté aux pouvoirs publics, indique « cette année encore, plusieurs dossiers font état de violences illégitimes commises par des fonctionnaires de police ou des militaires de la Gendarmerie. Celles-ci n’ont été reconnues par aucun d’entre eux et n’ont pas été dénoncées par leurs collègues ; elles n’ont pu être établies qu’au travers de certificats médicaux corroborant les déclarations des plaignants et des contradictions évidentes entre les différentes versions des faits données par les agents ».

Le MRAP soutient cette mobilisation et s’y associe, comme dans toutes autres circonstances semblables de violences policières et appelle les plus hautes autorités de l’État à se saisir vigoureusement de ces graves manquements aux devoirs fondamentaux de la Police de la République.

Paris, le 23 juin 2009.

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Mai 2017 »
Mai
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici