Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Droits des migrants et étrangers L’HOMME QUI SOUILLE CE QU’IL DIT AIMER

L’HOMME QUI SOUILLE CE QU’IL DIT AIMER

16 mars 2007

Deux jeunes hommes, victimes de persécutions dans leur pays, ont été renvoyés à leurs bourreaux car, selon la sentence favorite du ministre de l’Intérieur, « ils avaient vocation à être reconduits dans leur pays ». Ce qui a été fait. Issa est en prison au Tchad, Elanchelvan a été exécuté par l'armée sri lankaise..

A Marseille, un jeune kurde de 19 ans, risque de mourir, tabassé et drogué à chacune des expulsions qu'il refuse (Il y a déjà eu deux tentatives et une troisième est prévue demain), en grève de la faim depuis une semaine et partiellement (les premiers jours et de nouveau ) en grève de la soif. Il ne tient plus debout et ne reçoit pas de soins, mais il ne veut pas rentrer en Turquie où son père a déjà été en prison et où il sera enfermé comme déserteur et kurde....

Ces derniers jours l'OFPRA et le ministère de l'intérieur ne cachaient pas leur satisfaction de voir le nombre de réfugiés diminuer de façon spectaculaire (-38%). Selon eux, grâce aux réformes énergiques de ces dernières années, les « faux » réfugiés seraient, soit dissuadés d'arriver sur le sol français, soit traités sans faillir (92% de rejet) et expulsés. Force est de constater que la belle mécanique de cette machinerie administrative et policière ne s'embarrasse guère des pertes humaines. Mais les responsables politiques continueront sans doute à promettre la main sur le cœur que la France restera une « terre d'asile ».


Ces victimes de la politique de démagogie anti-immigrés ne sont pas des enfants. Ils n’ont jamais été scolarisés en France. Mais la situation dans laquelle les autorités françaises les ont plongés concerne tous les élèves, tous les enseignants et tous les parents de ce pays et donc le RESF pour la honte que suscitent de tels événements. Le RESF invite les enseignants et les parents d’élèves à les commenter auprès des jeunes. Chacun doit mesurer les conséquences d’une politique qui piétine dans les faits le droit d’asile établi par la Convention de Genève et fait de ses initiateurs les complices indirects des assassins et des tortionnaires vers lesquels on renvoie les réfugiés déboutés.


Monsieur Sarkozy ânonne après Monsieur Le Pen « La France, on l’aime ou on la quitte ». Il y a erreur, Monsieur Sarkozy n’aime pas, il souille.



Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Mai 2017 »
Mai
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici