Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Halte aux massacres perpétrés par l'Etat Islamique irakien au Kurdistan

Halte aux massacres perpétrés par l'Etat Islamique irakien au Kurdistan

Depuis le 2 juillet 2014, les forces djihadistes de l’EIIL (Etat Islamique en Irak et au Levant) ont lancé une offensive de grande envergure contre la province de Kobanê au Kurdistan syrien. L'Etat Islamique, qui tente depuis deux ans d'anéantir les acquis du peuple kurde au Rojava (Kurdistan de Syrie), s'attaque maintenant à la région autonome du Kurdistan d'Irak. Alors que, d'un côté, les djihadistes de l'EI continuent à attaquer le système démocratique et multiculturel établi par les kurdes au Rojava et à menacer les minorités ethniques et religieuses de cette région, d'un autre côté, ils mènent des offensives brutales à l'intérieur des frontières du Gouvernement régional du Kurdistan.

S’appuyant sur le délitement de l'Irak et la saisie d’armes lourdes, ils s’en prennent aujourd’hui aux cantons kurdes de Syrie dans lesquels la population mène depuis des mois une lutte héroïque contre ces forces obscurantistes qui reçoivent le soutien de la Turquie, de l’Arabie saoudite et du Qatar.

Les "occidentaux", dont les États-Unis et la France, portent une responsabilité immense dans ce délitement régional, dans la violence contre les populations civiles et dans la mansuétude à l’égard de la Turquie qui veut briser l’expérience démocratique du Rojava.

Depuis la prise sanglante de Mossoul par l'EIIL en juin dernier, les groupes ethniques et religieux les plus anciens de la région sont menacés de génocide.

Jeudi dernier, des photographies de Reuters montrent des djihadistes en train de contrôler un point de passage à un peu moins de 30 minutes d'Erbil, ville de 1,5 million d'habitants, siège du gouvernement régional kurde .

L'EIIL avait auparavant pris Karakoch, la principale ville chrétienne du pays, située au sud-est de Mossoul. De nombreux habitants se sont enfuis avant l'arrivée des islamistes, de peur qu'ils ne leur posent le même ultimatum qu'aux chrétiens de Mossoul- se convertir à l'islam ou payer l'impôt des non-musulmans.

Environ 200.000 personnes ont fui les combats, nombre de déplacés font face à une pénurie d'eau, de denrées alimentaires, d'abris et de médicaments. Beaucoup d'enfants qui se trouvent dans les montagnes souffrent de déshydratation et une quarantaine d'entre eux sont morts, selon un porte-parole de l'Unicef.

Le Président des Etats-Unis Barack Obama vient de décider des frappes aériennes contre les djihadistes ; l'histoire récente a prouvé que la solution ne peut en aucun cas être une nouvelle intervention militaire ; "Il n'y a pas de solution militaire américaine aux problèmes en Irak", a d’ailleurs déclaré Josh Earnest, porte parole de la Maison Blanche.

le MRAP exprime sa solidarité aux populations kurdes ainsi qu’ aux minorités ethniques ou religieuses menacées par les djihadistes et appelle la communauté internationale, en particulier le Conseil de Sécurité de l'ONU,

- à adopter des sanctions contre les Etats qui soutiennent l'Etat Islamique d'Irak,

- à prendre des mesures urgentes pour protéger les populations de Mossoul, de Shengal, de Makhmour, de Kirkouk et du Rojava.

Paris, 8 août 2014

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Avril 2017 »
Avril
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici