Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil International Paix L'OTAN c'est la guerre : non au nouveau concept stratégique

L'OTAN c'est la guerre : non au nouveau concept stratégique

— Mots-clés associés : ,

Alors que les dirigeants de l’OTAN sont réunis à Lisbonne pour le Sommet de l’Alliance, les militants pacifistes réaffirment leur opposition à la politique d’agression militaire et nucléaire de l’OTAN. Nous réaffirmons notre vision d’un monde juste, sans guerre, et déplorons le pillage des ressources mondiales par la violence, la militarisation et l’utilisation d’armes de destruction massive. Cette vision est partagée par une part majeure de l’humanité. Et en tant que Mouvements pacifistes provenant des Etats membres de l’OTAN, nous continuerons à travailler ensemble jusqu’à ce que nos pays n’appuient plus une politique de brutalité et de souffrance, mais de paix, de justice et d’égalité sans frontière.

Alors que l’ OTAN tente de se réinventer, par le biais du son nouveau concept stratégique, afin de conserver et d’étendre sa domination dans un monde de plus en plus globalisé, son rôle et sa raison d’être sont, eux, de plus en plus remis en question. Bien qu’elle se présente comme une organisation humanitaire de portée politique et économique croissante, l’OTAN demeure le vecteur d’une politique de force menée par les Etats-Unis par l’utilisation de bases militaires sur tous les continents. Il s’agit d’une alliance qui, pour atteindre ses objectifs économiques et conserver ses intérêts, utilise l’intervention militaire. Elle contourne les Nations unies et le système fondé sur le droit international, accélérant la militarisation et l’escalade budgétaire en matière d’armement. Les Etats membres de l’OTAN représentent 75% des dépenses militaires mondiales. Dans un contexte de crise économique globale, ces dépenses constituent un crime contre le niveau de vie des citoyens ordinaires, car les salaires et les dépenses sociales sont amputés pour satisfaire aux exigences budgétaires de l’OTAN.

Les dirigeants de l’OTAN cherchent une porte de sortie à la situation catastrophique en Afghanistan, qui leur permettrait de se retirer sans perdre la face. Cette guerre brutale, qui a couté la vie à tant de civils afghans innocents, doit maintenant prendre fin. Le peuple afghan et la région dans son ensemble ne peuvent attendre cinq ans de plus pour que s’amorce le processus de reconstruction de leurs vies. La guerre ne fera qu’exacerber les problèmes déjà existants dans cette région du monde. La porte de sortie, c’est le retrait immédiat des troupes !

En Europe, l’OTAN continue d’accroitre la militarisation et les tensions internes. Pour la première fois, le nouveau concept stratégique de l’OTAN stipule qu’un partenariat stratégique avec l’UE sera mis en place. Cela signifie que l’OTAN voit dans l’UE une alliance militaire, telle qu’elle apparaît dans le Traité de Lisbonne. En effet, en vertu de la clause de solidarité du dit Traité, les Etats membres sont liés par une responsabilité militaire encore plus lourde et immédiate que dans le Traité de l’Atlantique Nord.

Les Etats-Unis continuent d’entreposer des armes nucléaires tactiques en Europe, sous la bannière de l’OTAN, malgré les demandes de retrait de ces armes par les Etats européens. L’OTAN doit cesser d’imposer la présence des armes nucléaires en Europe et abandonner sa politique de première frappe. L’administration américaine du président Obama défend, par le truchement de l’OTAN, une nouvelle version du bouclier anti-missile promu par G. W. Bush – lequel a été très majoritairement rejeté par le peuple tchèque. Aujourd’hui, pression est faite sur la Turquie pour qu’elle accueille sur son territoire la base radar refusée par les Tchèques. Les soi-disant systèmes de « défense » anti-missile sont destinés à protéger et renforcer la force de première frappe de l’OTAN. Ils constituent un danger immédiat, déséquilibrent les relations internationales et encouragent une nouvelle course aux armements. Nous rejetons toute version de défense anti-missile et exhortons les Etats membres de l’OTAN à mettre en œuvre une politique étrangère juste et à même de créer une culture de paix. Les relations entre les peuples doivent être démocratisées et démilitarisées. De nouvelles formes de coopération pacifiques doivent être créées afin de bâtir un monde plus sûr et plus juste.

L’OTAN n’a pas sa place dans notre vision d’un monde de justice. Elle est aux antipodes de la démocratie, par son soutien au régime corrompu et appuyé par les seigneurs de la guerre d’Amid Karzaï en Afghanistan et par ses pressions répétées sur la liberté d’expression et de réunion lors de chaque Sommet de l’Alliance. L’OTAN est fondée sur une doctrine agressive, expansionniste, exclusivement militaire et injuste. Nous appelons tous les peuples à rejeter ces valeurs, à rejeter, et résister à, l’OTAN et sa vision de domination globale et de rejoindre les Mouvements pacifistes dans leur construction d’un monde de Paix, sans OTAN.

Non à l’OTAN !
 
Lisbonne, 19 Novembre 2010

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Mars 2017 »
Mars
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici