Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil International Question de la dette LA DETTE N'EST PAS LA LEUR, C'EST LA NÔTRE

LA DETTE N'EST PAS LA LEUR, C'EST LA NÔTRE



Aujourd'hui la crise financière ne doit pas nous faire oublier ce que
l'on appelle communément et de façon souvent abusive la dette du "Tiers
Monde". Et ce mot même de dette a un impact négatif car il induit une
vision infantilisante et dévalorisante des pays et donc des peuples qui
en sont victimes.

Pour le MRAP, la question dite de la dette doit être abordée dans son
contexte historique prenant en compte la dette contractée hier par les
pays riches au moment de la colonisation et qui a permis l'essor de leur
économie. En ce sens, si dette il y a, c'est plus celle des pays riches
que celle du "Tiers Monde".

Parce que la dette génère plus la pauvreté qu'elle ne la réduit et
qu'elle avive des tensions sur des bases ethniques ou religieuses, parce
qu'elle a des effets directs sur les mouvements de populations et les
souffrances dont sont victimes dans les pays d'" accueil " les personnes
forcées à l'exil, le MRAP ne peut rester indifférent au sort des pays
endettés et de leurs populations.
Le MRAP demande le démantèlement complet des mesures dictées par les
institutions financières internationales qui organisent une véritable
recolonisation du "Tiers Monde" à nouveau placé sous la tutelle des pays
industrialisés et exige l'abandon complet de tout l'arsenal ultra
libéral et des plans d'ajustement structurel imposés pour le
remboursement de la dette et dont les premières victimes sont les
populations les plus démunies.

Parce que ces mesures contraignent les pays endettés à une augmentation
de leurs cultures d'exportation au détriment des cultures vivrières et à
une exploitation outrancière de leurs ressources, le MRAP appelle à
combattre ce système responsable et de l'aggravation des situations de
famine et destructeur pour des populations entières de leurs solidarités
traditionnelles et de leur environnement. Il refuse que les pays du
"Tiers Monde" soient tenus pour responsables de cette gestion
calamiteuse par les institutions financières internationales et en
paient les conséquences.

Enfin le MRAP demande l'annulation de la dette du "Tiers Monde", dette
qui n'a plus lieu d'être puisqu'elle a déjà été remboursée six fois
depuis 1980.
Annuler la dette est possible, cela demande bien moins de fonds que pour
sauver les banque, cela reste donc avant tout une question de choix
politique et de volonté et la condition sine qua non au redémarrage de
l'économie des pays pauvres.

Paris, le 12 novembre 2008.

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Mai 2017 »
Mai
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici