Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil International Soulèvements démocratiques au Sud de la Méditerranée - La France et l’ensemble des pays membres de l’Union Européenne doivent unir leurs forces pour accomplir leur devoir fondamental d’accueil.

Soulèvements démocratiques au Sud de la Méditerranée - La France et l’ensemble des pays membres de l’Union Européenne doivent unir leurs forces pour accomplir leur devoir fondamental d’accueil.

— Mots-clés associés :

Les Citoyens tunisiens, puis égyptiens, ont conquis pacifiquement sur des régimes autocrates et prédateurs leur droit à un avenir meilleur, à la liberté, à la démocratie et à la justice sociale. La concrétisation de tant d’espoirs populaires exigera courage et sacrifices des citoyens tunisiens et égyptiens mais aussi l’urgente solidarité des pays de la rive Nord et de l’Union Européenne.

D’autres mobilisations tenaces se poursuivent depuis la mi-février au Bahrein et au Yémen tandis qu’en Lybie s’est déchaînée, contre un Peuple écrasé depuis plus de quarante ans, la violence autiste et meurtrière du pouvoir dictatorial de Muammar KHADDAFI.

Lors de son allocution télévisée du dimanche 27 février, le Président de la République Nicolas Sarkozy avait enfin dû prendre acte de l’immense espoir des révoltes citoyennes qui se sont levées sur la rive Sud de la Méditerranée, allant jusqu’à dire que « nous ne devons avoir qu’un seul but : accompagner, soutenir, aider les peuples qui ont choisi d’être libres […]Si toutes les bonnes volontés ne s’unissent pas, ils peuvent tout aussi bien sombrer dans la violence et déboucher sur des dictatures pires encore que les précédentes ». Mais bien vite a refait surface dans le discours présidentiel une soigneuse dramatisation des arrivées de migrants fuyant les premières tourmentes : « Nous savons ce que pourraient être les conséquences de telles tragédies sur les flux migratoires devenus incontrôlables et sur le terrorisme », en écho aux propos de Silvio BERLUSCONI appelant à l’aide l’Union Européenne face à des perspectives de « migrations bibliques » ou de Marine LE PEN déclarant qu’il faut « repousser les migrants dans les eaux internationales ».

Depuis de longues années l’Union Européenne et ses pays membres n’ont eu de cesse d’exercer de fortes pressions pour obtenir des pays d’origine des migrants, en particulier ceux du continent africain, qu’ils s’engagent à empêcher le départ de leurs nationaux à destination de l’UE – poussant certains pays à criminaliser les tentatives de départ des « Harragas » – et à signer des accords de réadmission des Sans-papiers expulsés.

Le MRAP appelle le gouvernement français et l’Union Européenne à cesser de susciter, parmi les citoyens français et Européens, la peur d’une invasion de réfugiés du Sud méditerranéen sur les rivages du Nord.

Il est urgent pour la France et l’ensemble des pays membres de l’Union Européenne d’aller au-delà des peurs instillées pour unir leurs forces et accomplir - face au péril de catastrophe humanitaire qui se profile - leur devoir fondamental d’ouverture et d’accueil.

Paris, le 8 mars 2011.

 

Version PDF.

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Octobre 2017 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici