Aller au contenu. | Aller à la navigation


  Tout savoir sur le MRAP Communiqués officiels Activités locales Contact ENGLISH  
Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Solidarité du MRAP avec les salarié-e-s du 57, Boulevard de Strasbourg à Paris (10ème)

Solidarité du MRAP avec les salarié-e-s du 57, Boulevard de Strasbourg à Paris (10ème)

— Mots-clés associés : ,

Le MRAP avait appelé à participer aux rassemblements de soutien aux salarié-e-s du 57, Bd de Strasbourg, en lutte contre le système mafieux d’exploitation des travailleuses et travailleurs du quartier Château d’Eau qui s’apparente à de la « traite des êtres humains ».


Le MRAP avait appelé à participer aux rassemblements de soutien aux salarié-e-s du 57, Bd de Strasbourg, en lutte contre le système mafieux d’exploitation des travailleuses et travailleurs du quartier Château d’Eau qui s’apparente à de la « traite des êtres humains ».


Les salarié-e-s dénoncent les conditions de travail et d’exploitation dans lesquels ils (elles) sont maintenu-e-s ; ils (elles) ont d’ailleurs porté plainte contre leurs employeurs.

Les salarié-e-s doivent d’urgence bénéficier d’une protection pour l’obtention d’un titre de séjour qui leur permette de sortir d’un véritable système d’exploitation organisé.

Ils ont obtenu satisfaction dans un premier temps du paiement des arriérés de salaires, contrats de travail à temps plein, CERFA, fiches de paie rétroactives). Mais les patrons du quartier ont alors organisé leur liquidation judiciaire (dépôt de bilan par le gérant sans en informer les salarié-e-s, tentative de mise à la porte du personnel mettant un coup d’arrêt fatal à la régularisation par le travail. Ce sont ces initiatives qui ont incité le personnel de ces salons de coiffure à occuper les lieux nuit et jour.

Malgré les intimidations quotidiennes des employeurs du quartier, les s salarié-e-s sont déterminé-e-s à dénoncer le système basé sur le travail dissimulé et le recrutement de personnes en situation de vulnérabilité dans des conditions contraires à la dignité humaine.


Depuis, des militants de la CGT et du PCF qui soutiennent cette mobilisation ont été menacés de mort devant le salon de coiffure. Une plainte a été déposée mardi 17 septembre par les militants qui ont été menacés de « décapitation » s’ils ne se pliaient pas aux règles du quartier.


Aujourd’hui, plus que jamais, le MRAP apporte son soutien aux coiffeuses et aux militants qui les soutiennent. Il y a urgence à agir pour défendre les droits des personnes et les lois de la République.

Actions sur le document
Activités locales
vie-cl.jpg
carte-cl.jpg

liste-cl.jpg

« Août 2017 »
Août
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Adhérez au MRAP

carte-adherent-portlet.jpg

Adhérez au MRAP

Différences
MRAP_DIFFERENCES_286-vignette.jpg
N° 286

Voir le sommaire


MRAP_DIFFERENCES_285-vignette.jpg
N°285

Voir le sommaire

Archives Différences

MRAP_DIFFERENCES_284-vignette.jpg
N°284

Archives

Mumia Abu-Jamal
Affiche-Mumia-Abu-Jamal.jpg
Vidéos

daylimotion.png

Canal vidéo du MRAP national

youtube.png

Canal vidéo de la Fédération des Landes

Si le canal vidéo de votre comité local ne s'affiche pas ici, contactez le siège du MRAP pour que nous insérons un lien ici